Réservé aux abonnés

Les agents vaudois à la rescousse

La police cantonale valaisanne ne dispose plus de ses propres plongeurs d'intervention.

28 janv. 2014, 00:01
data_art_2091080.jpg

"Au fond, c'est une histoire d'offre et de demande" , résume Jean-Marie Bornet. "Statistiquement, il était rarement engagé. En parallèle, il fallait lui garantir une formation continue et du matériel. Le maintenir n'aurait pas été correct par rapport aux moyens demandés aux contribuables."

Depuis quelques semaines, la police cantonale valaisanne ne dispose plus d'un groupe de plongeurs d'intervention. "Ses membres, occupant tous une autre fonction chez nous, étaient mobilisables sur appel. Le cas échéant, ils étaient appelés pour des levées de corps ou des relevés d'indices en milieu aquatiq...