Réservé aux abonnés

3 millions contre les pieds dans l’eau

La commune est désormais propriétaire du réseau servant à réguler la nappe phréatique. Au-delà des interventions urgentes, de gros travaux seront nécessaires.

31 mai 2016, 23:11
/ Màj. le 01 juin 2016 à 00:01
Bouveret, le 7 août 2014



Patrice Tamborini,vice-président de la commune du Bouveret devant la station de pompage de la commune du Bouveret.



Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Construits en 1942, près de 2,5 kilomètres de conduites s’étendent sous le territoire du Bouveret. Servant à réguler le niveau de la nappe phréatique, elles devaient à l’origine permettre la culture dans ce secteur. Depuis, «les données ont changé. En septante ans, 80% de la surface s’est urbanisée, note Patrice Tamborini, municipal des travaux publics. Ce réseau sert plus aux habitants du village qu’au monde paysan.» Mais l’infrastructure est restée la même. Un entrelacs de tuyaux en béton non jointés, reposant sur des planches en mélèze qui, selon les endroits, peuvent se retrouver entre ...