Réservé aux abonnés

L’ultime clic-clac d’une dynastie

Le 30 décembre, Philippe Pot remettra les clés de son magasin de photo. Un commerce emblématique de la ville, depuis près d’un siècle.

14 déc. 2016, 23:42
/ Màj. le 15 déc. 2016 à 00:01
Monthey - 6 décembre 2016 - Portrait de Philippe Pot, futur ex-patron de son commerce de photo, Pot Photo. (Le Nouvelliste/ Héloïse MARET)

«Spaghetti!» «Sarkozy!» «Ouis- titi!» Ils sont nombreux, les Chablaisiens, à avoir entendu les encouragements particuliers dont use Philippe Pot pour les inciter à afficher leur plus beau sourire face à son objectif. Elèves posant pour la photo de classe – «j’ai eu des centaines de maîtresses dans mon existence, mais seulement en septembre et octobre!», rigole-t-il –, mariés convolant pour la vie, personnalités ou artistes, jeunes filles en shooting pour leur book… La liste est longue de ceux que le photographe a couchés sur papier glacé.

Après quarante-cinq ans de carrière, il remet...