Réservé aux abonnés

Divorces houleux: un projet-pilote pour protéger l’enfant est lancé en Valais

Dès janvier, le district de Monthey appliquera le modèle de Cochem lors des séparations de couples avec enfant. Il s’agit d’un projet-pilote unique en Suisse. APEA, avocats et juges viennent de suivre une séance d’information donnée notamment par une juge et une avocate belges qui appliquent cette méthode avec succès.
26 nov. 2019, 05:30
La juge Marie-France Carlier (assise) et l’avocate Bee Marique ont expliqué le modèle Cochem qu’elles pratiquent en Belgique depuis 2012  aux avocats et juges montheysans.

Des enfants privés de relations avec un père ou une mère pendant des mois, voire des années, à cause d’un divorce houleux. Des parents qui utilisent leurs enfants pour régler leurs conflits et déverser leur haine. Autant de situations qui laisseront à vie des traces sur l’enfant. C’est pour éviter ce genre de drames que l’Etat du Valais lance un projet-pilote dans le district de Monthey.

L’expérience durera un an

Dès le 1er janvier 2020, les autorités compétentes lors ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois