Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Chablair monte en pression

Suite à la lettre ouverte de décembre 2012...

08 janv. 2013, 00:01

Se disant " très surprise " de la méthode utilisée par Tamoil fin décembre ("Le Nouvelliste" du 28.12), l'association Chablair a réagi hier via un communiqué de presse. Et relance le débat après la lettre ouverte adressée à l'Union pétrolière suisse, dans laquelle la société propriétaire de la raffinerie de Collombey annonce qu'elle ne respectera pas le programme d'assainissement exigé par l'Etat du Valais. " C'est un moyen de pression sur les autorités cantonales se prévalant d'allégations inexactes ", accuse-t-elle. " Tamoil évoque des difficultés financières suite à la crise libyenne alors qu'avant ces événements, elle demandait déjà (et obtenait) le report des délais d'assainissement. Elle prétend que le canton du Valais a récemment accéléré les travaux relatifs aux bassins de rétention passant de 2018 à 2013, alors que cette mesure avait été évoquée déjà en 2009. "

Chablair accuse Tamoil de refuser " de mettre en conformité l'étanchéification des...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias