Réservé aux abonnés

Une population moins nombreuse et vieillissante

Selon deux études, l’introduction de contingents pour limiter drastiquement l’afflux d’étrangers aurait des effets négatifs.
11 oct. 2016, 23:28
/ Màj. le 12 oct. 2016 à 00:01
DATA_ART_4201428

L’introduction de contingents pour limiter la population étrangère, comme l’a décidé le peuple suisse en acceptant l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse, aurait des effets défavorables sur les trois cantons de l’arc lémanique.

Une étude lancée par le Conseil du Léman indique qu’en cas de limitation à zéro de l’immigration, la croissance démographique serait réduite de plus de moitié à l’horizon 2040 et le vieillissement de la population serait accéléré. Une seconde étude chiffre la contribution économique des frontaliers français dans l’espace lémanique.

Le résultat de ces études a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois