Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un minimum de dix médailles

Rolf Zurbruegg, chef de l'équipe de Suisse, aborde la compétition avec une bonne dose de confiance. Il veut faire aussi bien qu'il y a deux ans, à Cuneo.

21 févr. 2008, 05:02

Le jour J approche à grands pas. Le coup d'envoi des 4es championnats du monde de ski-alpinisme sera donné, ce samedi, en fin d'après-midi (18 h), à Champéry, avec la cérémonie d'ouverture. Les coureurs, eux, entreront en action le lendemain, aux Cerniers sur Monthey, où est programmée la course individuelle hommes et femmes. Chez elle, la Suisse compte bien avoir son mot à dire. Chef de discipline, Rolf Zurbruegg a arrêté, en début de semaine, la sélection définitive. Trente-deux noms ont été inscrits sur la liste, dont 16 Valaisans. «Trois épreuves entraient en ligne de compte pour les sélections: la coupe du monde du val d'Aran, la coupe du monde de Valerette et la coupe de Suisse de Davos», explique le Bernois d'Adelboden. «J'ai encore pris en compte, à la fin, la course des Gastlosen de dimanche, pour lever les derniers doutes qui subsistaient encore.»

Des partants certains
Quelques coureurs...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias