Réservé aux abonnés

Les bonnes réponses

26 sept. 2016, 21:32 / Màj. le 27 sept. 2016 à 00:01
Heidi Emery PDC Champéry



LDD

Dans notre édition de vendredi dernier, une inversion s’est produite entre les candidats à la municipalité de Champéry. A la question: «Pourquoi briguer un siège à l’exécutif d’une commune ne disposant que d’une très faible marge de manœuvre financière?» les réponses de Heidi Emery et de François Jud ont été interverties.

Les voici dans le bon ordre.

Heidi Emery (PDC): «L’amortissement du Palladium et le rachat de la société des eaux grèvent notre budget. En contrepartie, les forfaits fiscaux nous amènent des rentrées financières intéressantes. On a quelques moyens, mais on doit trouver des res...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois