Le Maxi-Rires de Champéry, c'est aussi un festival d'images !

Le Max-Rires Festival de Champéry bat son plein depuis mardi. Avant le feu d'artifice final ce samedi soir, retour en images sur quelques soirées bien désopilantes.

02 juin 2018, 17:00
La 11ème édition du Maxi-Rires frôle le 100% de fréquentation, un beau millésime.

"Sans rire", le gala d'ouverture du Maxi-Rires mardi soir a été orchestré par l'humoriste Olivier de Benoist (OBD). ©CHRISTOPHE VOISIN

A lire aussi: Olivier de Benoist prêt à ouvrir le Max-Rires

Florent Peyre a fait de son mieux pour aider son ami OBD à retrouver le goût du rire. ©CHRISTOPHE VOISIN

 

L'humoriste romand Thomas Wiesel était aussi de la partie mardi pour aciver les zygomatiques. ©CHRISTOPHE VOISIN

 

Sur la scène du Ziggy's Bar mercredi soir, Blaise Bersinger, roi de l'impro', a présenté son dernier spectacle déjanté "Peinture sur chevaux 2". © NICOLAS PIROLET SARL

>> A lire aussi: Blaise Bersigner, roi discret de l'absurde et de l'impro

 

Connu pour ses chroniques dans "Touche pas à mon poste" de Cyril Hanoua, l'humoriste Issa Doumbia a fait défiler toute la galerie de ses personnages fantasques. ©CHRISTOPHE VOISIN

 

Le duo Yann Lambiel Marc Donnet-Monay à l'heure des répétitions avant son spectacle "Nous" qui a fait le plein mercredi. ©LAURA GILLI

 

>> A lire aussi: Yann Lambiel et Marc Donnet-Monay, le mariage du show et de la plume

 

Charles Nouveau n'en a que pour le ballon rond. Il l'a prouvé jeudi sur l'Open Stage du Ziggy's Bar. ©NICOLAS PIROLET SARL

 

>> A lire aussi: Charles Nouveau, l'art du contrepied et du dribble

Les Chevaliers du Fiel dans un "Best Ouf" trop ouf jeudi, ou le meilleur du pire de l'inénarrable duo comique.©CHRISTOPHE VOISIN

 

Manu Payet ou quand Manu devient Emmanuel, le récit d'une transfiguration drôlatique. C'était jeudi soir sur la grande scène. ©CHRISTOPHE VOISIN

Alexandre Kominek, le "bâtard sensible" dont les punchlines ont mis KO les spectateurs vendredi du côté du Ziggy's Bar. ©NICOLAS PIROLET SARL

 

>> A lire aussi: Alexandre Kominek, un "bâtard sensible

L'humour irrévérencieux d'Artus a fait mouche vendredi. ©CHRISTOPHE VOISIN

 

Vendredi soir, Claudia Tagbo alias "la tornade ébouriffante" n'a pas fait mentir sa réputation de feu follet. ©CHRISTOPHE VOISIN

 

>> A lire aussi: L'interview à mourir de rire de Claudia Tagbo