Réservé aux abonnés

Champéry remonte le temps

Une montre à l'effigie de la station et signée Vulcain a été fabriquée à 23 exemplaires à l'initiative de Didier Jeanjaquet, un passionné d'horlogerie très attaché au lieu. Elle est vendue 48 000 francs.

23 janv. 2014, 00:01
data_art_2079857.jpg

Huit petits personnages que l'on distingue à peine à l'oeil nu déambulent dans la Grand-Rue, tandis qu'un drapeau suisse flotte devant le clocher, sur la place de l'Eglise. Devant les Dents-Blanches qui se découpent sur un ciel bleu azur, le téléphérique grimpe vers Planachaux.

Idyllique, le tableau figurant sur le cadran de la montre "Un été à Champéry" n'est pourtant pas tout à fait la copie conforme de la réalité. " Les perspectives ont dû être un peu adaptées pour que tous ces éléments représentatifs apparaissent de manière élégante sur une surface de 42 millimètres de diamètre ", expliqu...