Champéry: la bataille des bosses annulée à cause d'une météo contraire

La bataille des bosses n'a pas eu lieu sur les hauts de Champéry. La mauvaise visibilité, la pluie et le vent ont contraint les 104 concurrents inscrits à renoncer à défier le Mur suisse sur les pentes vertigineuses de Chavanette.

10 mars 2018, 16:32
/ Màj. le 11 mars 2018 à 10:00
Responsable technique, William annonce l'annulation de la 2ème édition de la Red Bull bataille des bosses.

La Red bull bataille des bosses attendra des jours meilleurs pour vivre une deuxième édition. Lancée avec succès l’an passé sur les pentes vertigineuses du Pas de Chavanette, cette épreuve de tous les superlatifs appelée aussi le Mur suisse a été victime de conditions météorologiques contraires. «Avec une visibilité quasi nulle, pas question d’envoyer des amateurs au casse-pipe», a décrété la mort dans l’âme William Besse, le responsable technique de cette course de ski sur piste non-préparée tracée sur l'une des pistes balisées les plus raides d'Europe.

Partie remise l'an prochain

Après la réussite de la première édition qui avait réuni 80 participants sur les pentes vertigineuses du Pas de Chavanette, ce sont 104 concurrents qui avaient décidé de tenter l’aventure ce samedi. Et de découvrir un nouveau format. «Toutes les manches – des qualifications à la finale – devaient se dérouler de manière identique avec des skieurs s'élançant à trois en même temps depuis le haut de la pente. Le premier arrivé en bas se qualifiant pour le tour suivant, ce jusqu'aux derniers trois skieurs qui auraient dû s’affronter pour la victoire »

Las. La météo et une visibilité insuffisante en ont décidé autrement. «C’est d’autant plus rageant que le ciel a commencé à se dégager sur le coup des 14 heures. Mais trois heures trop tard», constate déçu William Besse. Qu’à cela ne tienne : les organisateurs se sont promis de remettre l’ouvrage sur le métier et d’organiser une deuxième édition de la Red Bull bataille des bosses l’an prochain.