Réservé aux abonnés

La bande de Monthey tente d’inverser les rôles

Lors du second jour du procès de la bande qui a blessé un homme à Monthey en 2017, les avocats des prévenus ont tenté d’inverser la vapeur, dressant le portrait d’une victime qui n’a rien d’un ange.

03 avr. 2019, 06:37
Selon la défense, l'agent de sécurité du Havana Café aurait désigné la victime comme celui qui aurait donné le premier coup.

«C’est le paysagiste qui a donné le premier coup, continuant de frapper son adversaire au sol.» Au deuxième jour du procès de dix jeunes de la région de Monthey qui s’étaient battus contre un homme seul en avril 2017, dans une ambiance tendue, Me Nadine Buccarello, avocate du principal prévenu, a tenté d’inverser les rôles, désignant la victime comme le vrai responsable de cette bagarre. Lorsqu’elle demande l’acquittement pur et simple de son client et...