L'eau de Saint-Gingolph est impropre à la consommation

Le réseau d'eau potable de la commune de Saint-Gingolph est contaminé. Depuis dimanche midi, les citoyens sont priés de faire bouillir l'eau avant de la consommer.

10 janv. 2016, 12:29
/ Màj. le 10 janv. 2016 à 13:45
Par précaution, l'eau doit être bouillie avant d'être consommée.

L'information a commencé à circuler sur Facebook dimanche en fin de matinée. Le réseau d'eau potable de Saint-Gingolph est contaminé. La pluie diluvienne qui s'est abattue sur le Chablais ces derniers jours est à l'origine du problème.

"Dans ces cas-là, on ne peut pas se permettre le moindre doute, nous appliquons le principe de précaution", confirme Bertrand Duchoud, président de Saint-Gingolph. Première mesure prise par la Commune: envoyer des équipes dans le village pour avertir la population qu'elle doit faire bouillir l'eau avant de la consommer.

Ce n'est pas la première fois que le village est confronté à ce type de mésaventure. En 2013, une pollution avait déjà duré plus de deux semaines, incitant les Gingolais à se doter d'un système de traitement par ultraviolet. Mais malgré cette nouvelle installation, la situation s'était répétée l'automne dernier, avec une eau restée impropre à la consommation pendant plus d'un mois.

Devant la gravité de la situation, la Commune avait alors proposé une autre solution: un projet d'ultrafiltration. Son coût: deux millions de francs. Accepté au terme d'un long débat lors d'une assemblée primaire extraordinaire, il est attendu pour le printemps prochain.

Mais dans l'immédiat, Bertrand Duchoud met l'accent sur la communication. Un point information est prévu tous les soirs à 18h.