Réservé aux abonnés

"Il ne s'agit pas d'un caprice de la municipalité"

La commune poursuit sa politique de mise en valeur du patrimoine culturel régional.

23 avr. 2015, 00:01
data_art_3082549.jpg

Deux oeuvres prêtées à la commune d'Aigle jusqu'en 2017 par la triennale Bex & Arts ont été dévoilées hier.

"Cela entre dans notre volonté politique de mettre en valeur l'expression artistique sous toutes ces formes. Il ne s'agit pas d'un caprice de la municipalité", précise le syndic Frédéric Borloz qui en présentera bientôt une troisième, achetée cette fois-ci par la commune.

"On cherchait des interlocuteurs pour donner une nouvelle vie à ces sculptures", souligne Jessica Schüpbach, curatrice de Bex & Arts. L'idée de la commission culturelle aiglonne tombait donc à pic. "Ce serait...