Réservé aux abonnés

"Désenclaver Saint-Gingolph"

Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne a fait escale hier au bout du lac. L'occasion d'évoquer les problèmes de mobilité et la réouverture du Tonkin.

19 mai 2015, 00:01
data_art_3139816.jpg

Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne est un homme pressé. Au cours d'un marathon qui l'a mené hier dans tout le Chablais français, il a fait escale à Saint-Gingolph. L'occasion non seulement de faire le point sur les intempéries (voir encadré), mais aussi et surtout d'évoquer l'avenir du rail entre Evian et la frontière valaisanne. Ce n'est pas un hasard. Ce matin, il participe à Annemasse au lancement du chantier de la liaison Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA).

Ce chantier du CEVA doit se terminer en 2019. Est-ce envisageable d'espérer un lancement des travaux sur la l...