Réservé aux abonnés

Champéry: des cloches qui donnent un écho au patrimoine

Hugues Perrin est le seul fondeur de cloches artisanales du Valais. Ce week-end, il présentera cet art méconnu au grand public à l’occasion de la finale nationale du combat de reines à Aproz.
03 mai 2019, 05:30
Hugues Perrin crée environ 200 cloches artisanales par année.

Pour rencontrer Hugues Perrin, il a fallu multiplier les coups de téléphone. «J’ai beaucoup à faire», justifie-t-il. Puis un jour, curieusement, il cède: «Vous pouvez venir mercredi.» Victoire. «Mais ça vous dérange si je travaille pendant l’interview?» glisse-t-il d’une voix candide.

L’homme est authentique. Ses mains creusées traduisent un amour sincère de l’artisanat. Une goutte de sueur perle le long de son front. Hugues Perrin est visiblement à pied d&rs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois