Réservé aux abonnés

Cent mètres séparent les deux camps

Un référendum a été lancé contre la refonte du centre-ville.

10 août 2013, 00:01
data_art_1742093.jpg

Rendre les centres-villes vivants et attractifs tout en assurant la pérennité du commerce local: cette problématique épineuse frappe de nombreuses communes et malheureusement, la solution miracle n'existe pas. Preuve en est avec le projet Aigle Centre 2020 - lancé en avril et devisé à 19 millions de francs - qui fait grincer les dents d'une partie des commerçants concernés. L'impression de ne pas être entendu par les autorités a poussé cinq d'entre eux à lancer un référendum. D'ici au 11 septembre, ils devront récolter 980 signatures.

Leur grief principal? La fermeture à la circulation de l...