800'000 francs pour sécuriser le torrent de la Meuraye à Val-d'Illliez

A Val-d'Illiez, le torrent de la Meuraye a des sautes d'humeur et s'avère menaçant pour certaines habitations. Il est notamment sorti de son lit durant les intempéries de 2015. La commune a élaboré un projet de sécurisation. Le chantier devrait débuter ce printemps.

02 févr. 2017, 16:47
/ Màj. le 03 févr. 2017 à 06:30
Le torrent de la Meuraye se situe en zone agricole, mais ses sautes d'humeur menacent néanmoins quelques habitations à Val-d'Illiez. Sujet aux coulées de boues, il est notamment sorti de son lit en mai 2015.

800'000 francs. C'est ce que coûtera le projet de sécurisation de la Meuraye. Situé sur la rive droite de la Vièze en face de Val-d'Illiez, ce torrent est sujet aux coulées de boues. Il a débordé durant les intempéries de 2015, mais avait déjà fait parler de lui auparavant.

La mise à l'enquête n'ayant pas suscité d'opposition, les autorités communales espèrent débuter les travaux ce printemps. Deux interventions sont prévues, au niveau de la route de Prabys et sur le cône situé en fond de vallée.

Une fois ces aménagements achevés, l'attention se portera sur le torrent de Charnet. Traversant la zone à bâtir de Val-d'Illiez, il avait aussi causé des inquiétudes en mai 2015.

Plus largement, une étude concernant la gestion des rives boisées a été initiée pour tout le bassin versant de la Vièze, impliquant les trois communes de la vallée d'Illiez et la ville de Monthey.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique de ce vendredi 3 février.