Réservé aux abonnés

"Cette idée est une véritable catastrophe"

La volonté du Conseil fédéral d'interdire l'utilisation du 2
01 juil. 2014, 00:01
data_art_2438656.jpg

"Cette idée du Conseil fédéral est une catastrophe!" lance Marcel Delasoie, qui est à la fois député PLR et secrétaire général de l'Union valaisanne des arts et métiers. Pour lui, limiter l'utilisation du 2e pilier pourrait être imaginable, mais pas une interdiction pure et simple. Une idée qui l'indigne: "Le 2e pilier, c'est un bien personnel, un bien privé! C'est comme ça qu'on nous l'a vendu." Pour le secrétaire patronal, cette mesure est même antisociale. "Si l'on ne peut plus utiliser ses économies du 2e pilier, il n'y aura plus qu'une minorité de personnes disposant de moyens importa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois