Réservé aux abonnés

Ces prisonniershors de prixDe 840 000 francs à 3,7 millions

Outre une trentaine de condamnés en Valais à des traitements thérapeutiques, trois cas lourds sont placés hors canton. Et la facture totale est très élevée. "Le Nouvelliste" a voulu savoir pourquoi.

06 juin 2015, 00:01
data_art_3179008.jpg

Le prisonnier dangereux et malade psychiquement dont la détention en Suisse alémanique coûte jusqu'à 39 000 francs par mois à l'Etat du Valais (voir "Le Nouvelliste" du 17 avril) n'est pas un cas unique. Deux autres détenus reviennent jusqu'à plus de 1000 francs par mois à la collectivité.

Si ces cas demeurent exceptionnels, ils viennent gonfler un peu plus la facture globale des mesures thérapeutiques en prison. Un montant qui ne cesse d'augmenter depuis l'introduction de ces mesures en 2007 dans le Code pénal.

Cette situation inquiète le Parlement valaisan et l'Etat du Valais. Selon un rapp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois