Réservé aux abonnés

Bilan de Jean-Luc Addor à Berne: «Elargir son horizon et… Son électorat». Le commentaire de Stéphanie Germanier

02 juil. 2019, 19:00
Stéphanie Germanier, journaliste.

Jean-Luc Addor veut rester à Berne. Parce qu’il s’y sent bien et parce qu’il y fait de la politique sans pression. En se cantonnant, jusqu’ici à surtout soigner sa base UDC, il a maintenu le ton et le cap: à droite toute, sans chercher à gagner des parts de marché auprès des autres Valaisans, par exemple en mesurant ses propos. Ou en diversifiant ses propositions qui se sont, durant trois ans, cantonnées aux domaines sécuritaire et identitaire.

L’élu assume sa ligne politique et les p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois