Un retard exceptionnel pour l'ouverture du col du Grand-St-Bernard

Le danger d'avalanche retarde l'ouverture à la circulation du col du Grand-St-Bernard.

07 juin 2013, 16:07
Les mauvaises conditions météorologiques du mois de mai (photo prise il y a trois semaines) ont retardé l'ouverture de la route du col mais ont permis aux maisons spécialisées de tester leurs fraiseuses dans des conditions hivernales.

Initialement prévue en cette fin de semaine, l’ouverture du col du Grand-St-Bernard à la circulation ne se fera finalement que le 14 juin prochain. Un retard exceptionnel selon le voyer Meinrad Coppey: «C’est la première fois que nous ouvrons aussi tard. En général, c’est la date du 1er juin qui est retenue.»

Ce sont essentiellement les mauvaises conditions météorologiques du mois de mai qui ont retardé les travaux de déblaiement: «Depuis que les travaux ont commencé, au début mai, nous avons encore enregistré près de 2 mètres de chutes de neige. Si on y ajoute le vent et le froid, qui a empêché la neige de fondre durant tout le mois de mai, le retard s’explique aisément. De plus, avec la neige tombée au mois de mai, nous sommes confrontés au danger d’avalanche et ce, des deux côtés du col. Nous devons donc encore procéder à des minages de sécurité avant d’ouvrir la route à la circulation.»

Tunnel également fermé

 En raison de cette ouverture retardée, la circulation sera complètement interrompue sur l’axe du Grand-St-Bernard ce prochain mardi 11 juin, entre 20 h et 24 h. Durant quatre heures de temps, le tunnel sera en effet fermé à toute circulation pour permettre le déroulement de l’exercice annuel binational de sécurité. La société du tunnel a toutefois pris toutes les mesures nécessaires pour informer le plus largement possible les usagers du tunnel et limiter les perturbations.