Valais: ils misent sur le contact avec le client

En plus du manque de neige, les magasins de sport doivent lutter contre les enseignes d’achat sur internet.

30 déc. 2016, 20:16
/ Màj. le 31 déc. 2016 à 06:30
Le conseil: l'une des parades des commerçants (ici Yvan Moret, à Martigny) contre les plateformes de vente en ligne type Zalando.

«C’est fini, le temps où le client nous sautait au cou parce qu’on faisait un rabais de 10%. Maintenant, on doit d’entrée faire un prix sur un produit neuf qui arrive. On a baissé nos marges de 20%.» Yvan Moret se fait du souci. Certes, son enseigne, présente depuis 33 ans à Martigny, peut compter sur une clientèle fidèle. Mais entre le manque de neige et le poids des sites de vente en ligne tels Zalando, ses ventes à lui baissent. De 20% en trois ans, estime-t-il.

Les affaires de son confrère octodurien David Michellod, patron de Look Montagne, sont, elles, «plutôt stables», malgré la problématique du franc fort et la variable météo. C’est que son magasin, qui vend également ses produits via son site internet, œuvre dans un créneau bien spécifique : celui des sports techniques de montagne (ski de randonnée, alpinisme, escalade notamment). «Notre place est claire, on est un magasin spécialisé de proximité, c’est ce qui nous différencie de ces plateformes de vente online.» 

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numériques du samedi 31 décembre.