Réservé aux abonnés

Une start-up décroche le jackpot

KeyLemon, société spin-off de l'Idiap à Martigny, a séduit de gros investisseurs suisses.

07 sept. 2013, 00:01
data_art_1797742.jpg

Un million et demi de francs, c'est le montant récolté lors d'une première levée de fonds par la start-up martigneraine KeyLe mon spécialisée dans la reconnaissance faciale et vocale. Une société créée en 2008 par Gilles Florey, un économiste salquenard de 30 ans, CEO, et Yann Rodriguez, Vollégeard de 35 ans, docteur en biométrie, responsable de la technologie. Deux entreprises suisses croient en eux: Debio pharm et Swisscom, via leurs filiales d'investissement, ont acquis des parts de Key Lemon et entrent au conseil d'administration.

"On cherche des investisseurs depuis plusieurs mois ", r...