Réservé aux abonnés

Une pièce désopilante pour marquer les quarante ans d’existence du Masque

Les comédiens de la troupe s’apprêtent à remonter sur la scène de la salle des Combles. Fous rires garantis.

30 oct. 2017, 23:22
/ Màj. le 31 oct. 2017 à 00:01
La troupe du Masque sur scène dès vendredi.

La troupe Le Masque souffle cette année quarante bougies sur son gâteau d’anniversaire et s’apprête à remonter sur les planches pour interpréter «Alirazade et les mille et une gaffes», comédie désopilante signée Christian Rossignol.

La pièce raconte les multiples tentatives d’un jeune peintre désargenté, Valentin Pelletier, pour déclarer sa flamme à Isabelle, son modèle dont il est éperdument amoureux. Timide et maladroit, il ne parvient pas obtenir les faveurs de la belle malgré les conseils avisés de son meilleur ami Alexandre. Un jour qu’il nettoie une vieille lampe, un génie, Alirazade, s...