Valais: une nouvelle collection de livres dédiée aux ponts et aux routes

L’Etat du Valais lance une collection d’ouvrages littéraires sur les… ouvrages d’art que l’on retrouve sur le territoire cantonal. Première livraison avec les ponts du Triège dans la vallée du Trient.

03 déc. 2020, 11:00
La vallée du Triège se retrouve au cœur du premier ouvrage.

Le Service valaisan de la mobilité veut mettre en valeur les ouvrages d’art de l’ensemble du territoire cantonal. Il lance une collection de livres intitulée «Connexions». Le premier volume est dédié aux ponts du Triège dans la Vallée du Trient.
D’une trentaine de pages et facilement transportables, ces livres raconteront l’histoire des ponts, routes et voies ferrées du Valais «de manière romancée», explique mercredi à Keystone-ATS l’ingénieur cantonal Vincent Pellissier. L’idée est de toucher un large public avec «un bel objet» comprenant des textes compréhensibles, de belles photos, des plans qui se déplient, liste-t-il.

Cette collection plaide pour une approche de l’urbanisme centré sur l’être humain qui allie notre environnement aux édifices. D’ailleurs, dans le premier volume, les curieux découvrent une balade commentée qui permet de vivre l’histoire de l’ouvrage d’art mis en lumière, souligne le chef du service de la mobilité. La randonnée est accessible via un code QR qui renvoie sur l’application Suisse Mobile.

L’occasion également d’évoquer les difficultés liées à ces constructions. En effet, les particularités topographiques et climatiques du canton du Valais, mais aussi les spécificités de la mobilité des populations alpines, ont depuis longtemps défié les concepteurs de ces ouvrages.
 

Le premier tome sur les ponts du Triège

Le premier tome s’intéresse à trois ponts qui enjambent le torrent du Triège, situés dans la Vallée du Trient. Un texte littéraire, des explications techniques et historiques, un commentaire sur l’esthétique des plans se succèdent pour donner une vision transversale de ces constructions, explique Vincent Pellissier.

Le deuxième numéro sera dédié aux ponts de Stalden. La suite n’est pas encore fixée. «Nous n’avons pas de calendrier et travaillons par sérendipité», relève l’ingénieur. Les opportunités qui se présenteront au Service de la mobilité façonneront donc cette nouvelle collection.

Les livres sont écrits dans la langue du lieu accompagnée de plusieurs passages traduits dans l’autre langue cantonale. «Les Ponts du Triège» est disponible à la vente dans les offices du tourisme de la région concernée ainsi que dans les librairies valaisannes.