Réservé aux abonnés

Norvégiens aux idées folles

Une trentaine d'élèves de l'Ecole d'architecture d'Oslo ont imaginé le futur de la commune de Trient. Exposées jusqu'à la fin du mois, ces projections sont plutôt décoiffantes.

08 févr. 2011, 05:03

La commune de Trient pourra-t-elle un jour inaugurer son pavillon de la montre, avec ses ateliers, sa boutique et son restaurant dédiés à une grande marque horlogère helvétique? Ou alors peut-elle espérer abriter bientôt un centre de remise en forme révolutionnaire qui permettrait aux amateurs d'escalade de se préparer au mieux - physiquement et psychologiquement - à partir à l'assaut du Mont-Blanc?

Invités à dessiner le Trient de demain, une trentaine d'étudiants de l'Ecole d'architecture d'Oslo ont ébauché les projets les plus fous. A l'image de cette «piste de bob de l'extrême» ou de cette ...