Réservé aux abonnés

Elles lui ont tiré le portrait: pas de conserves pour Pascal Couchepin qui a toujours les idées à l’air libre

Chaque mois, Stéphanie Germanier et Sabine Papilloud tirent le portrait, en mots et en photos, d’une gueule valaisanne. C’est l’ancien président de la Confédération Pascal Couchepin qui vient mettre le point final à l’année 2020 pour nous emmener dans la nouvelle. A 78 ans, l’ex-Sage continue d’être philosophe et ne se laisse pas mettre en bocal. Rencontre à Chemin-Dessus.

Pascal Couchepin ne regarde pas derrière lui, il observe d'en haut.

Il nous avait fait pleurer. Il y a longtemps. Il y a presque vingt ans lorsque nous étions jeune journaliste à Berne, il avait été le premier conseiller fédéral qu’on interviewait. On se souvient qu’il trouvait notre prose «digne du bulletin paroissial». Lui se rappelle que ce sont des idées un peu arrêtées sur les assurances sociales qui nous avaient valu un premier et finalement unique face-à-face râpeux.

Deux mémoires qui se rencontrent ne racontent jamais la même his...