Réservé aux abonnés

Quinze jours de répit

Le chanvrier de Saxon a eu droit à une suspension de peine pour raison médicale.
02 août 2015, 19:17

Le producteur de chanvre Bernard Rappaz a obtenu quinze jours de répit dans son incarcération. Sa peine a été suspendue pour raison médicale. Il a pu regagner son domicile à Saxon mais reste assigné à résidence.

Suite à son hospitalisation à Sion puis à Genève après quarante jours de grève de la faim, une demande d'interruption de peine a été déposée. La réponse positive est parvenue vendredi, a indiqué son avocat Aba Neeman.

Bernard Rappaz est chez...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois