Réservé aux abonnés

Quinze jours de répit

Le chanvrier de Saxon a eu droit à une suspension de peine pour raison médicale.

11 mai 2010, 05:02

Le producteur de chanvre Bernard Rappaz a obtenu quinze jours de répit dans son incarcération. Sa peine a été suspendue pour raison médicale. Il a pu regagner son domicile à Saxon mais reste assigné à résidence.

Suite à son hospitalisation à Sion puis à Genève après quarante jours de grève de la faim, une demande d'interruption de peine a été déposée. La réponse positive est parvenue vendredi, a indiqué son avocat Aba Neeman.

Bernard Rappaz est chez lui depuis samedi et la justice lui accorde quinze jours pour se rétablir. Il devra ensuite regagner le pénitencier pour y purger le reste de la p...