Réservé aux abonnés

L'avocat de Rappaz n'a pas été entendu

Le recours de Bernard Rappaz a été refusé hier lors d'une séance publique. Il ne bénéficiera donc pas d'une interruption de peine. Au contraire, il a été reconduit en prison.

27 août 2010, 05:01

Les arguments du défenseur du chanvrier Bernard Rappaz, Me Aba Neeman n'ont pas convaincu le Tribunal fédéral. Bernard Rappaz avait demandé d'obtenir une interruption de peine jusqu'à ce que le Grand Conseil statue sur sa demande de grâce, ce qui sera fait lors de la session de novembre. La conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten avait refusé cette demande. Le Tribunal cantonal l'a suivie dans ce refus. Hier, la Cour de droit pénal du TF, présidée par le juge Dominique Favre, a confirmé, à l'unanimité des cinq juges, la validité de la décision de la justice valaisanne.

Des motifs graves

...