Réservé aux abonnés

Et manipulateur avec ça

02 août 2015, 19:20

Le feuilleton Bernard Rappaz ne vous agace pas? Moi, si! Attention pas celui forcément douloureux qui se joue derrière les murs d'une prison valaisanne, mais bien cette litanie usante qui ne cesse de squatter les colonnes complaisantes d'une certaine presse hors canton. Ces thuriféraires de Bernard Rappaz ont donc pris le parti d'en faire un martyre, une victime, «le chantre du chanvre». Oubliant au passage que le Saxonin a été jugé et re-jugé, condamné et re-condamné à plus de cinq ans de prison pour avoir amassé un joli pactole en faisant commerce lucratif d'un produit stupéfiant interdit. T...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois