Réservé aux abonnés

Les jours du farinet pourraient être comptés

Lancée en mai 2017, la monnaie complémentaire valaisanne doit retrouver des forces si elle ne veut pas mourir. Face au manque de réponse des consommateurs, ses initiants ont convoqué pour le 4 novembre une assemblée générale extraordinaire pour évoquer son avenir.

15 oct. 2019, 05:30
Les farinets – ici exposés au Musée de la fausse monnaie à Saillon – n'ont pas rencontré le succès espéré auprès des consommateurs.

«Au regard de la situation actuelle de notre projet de monnaie locale, le comité en place se doit de constater que le farinet n’atteint pas ses objectifs, à savoir soutenir le commerce local et sensibiliser la population aux enjeux monétaires de demain. Une partie du comité souhaite démissionner afin de valoriser leur énergie dans des projets où ils se sentent plus utiles (…) Nous vous convions à une assemblée générale extraordinaire (…) afin de voter la dissolution de l’assoc...