Réservé aux abonnés

José Vouillamoz, reconnu de Saillon jusqu’au Japon

La publication de «Wine Grapes» en 2012 a valu au généticien des cépages une renommée mondiale. La traduction en japonais de cet ouvrage signe la consécration du Saillonain.

07 août 2019, 18:00
Ecrit en anglais, «Wine Grapes» est désormais traduit en japonais. Julia Harding et José Vouillamoz, coauteurs de cet ouvrage majeur avec Jancis Robinson, sont venus présenter la version nippone à Phillip Zhan, patron du restaurant Edo à Bluche

Le Dr Vouillamoz jubile. Le livre «Wine Grapes», dont il est coauteur, vient d’être traduit en japonais. Une consécration pour l’ampélologue et généticien valaisan qui, avec Jancis Robinson et Julia Harding, a travaillé à la rédaction de cette «bible» des cépages. On ose cette formule, même si, selon José Vouillamoz, «dans «Wine Grapes», il y a moins d’erreurs que dans la Bible».

Blague à part, la traduction en japonais de cette œuvre maje...