Le viaduc de Riddes interdit aux poids lourds

Des inspections ordinaires liées aux travaux planifiés sur l’A9 ont mis en lumière des dégradations sur le viaduc de Riddes à la sortie numéro 24. Dès lundi 15h, le trafic sera interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes par précaution et pour permettre des investigations complémentaires.
08 juil. 2019, 11:03
Le viaduc au départ de Riddes, par la route cantonale, puis les voies CFF.

Dès ce lundi 15h, plus aucun poids lourds ne pourra emprunter le viaduc de Riddes alors que chaque jour ils sont près de 250 à le faire. Ils devront utiliser un itinéraire de déviation le long de la gare de Riddes et non pas au centre du village.

Cette décision fait suite aux contrôles ordinaires liés à la rénovation de l’A9 dans la région de Martigny. Ceux-ci ont démontré une détérioration plus importante que prévu a l’intérieur de l’ouvrage notamment aux niveaux des câbles tendus dans le béton. «Nous avons donc ordonné cette interdiction afin de garantir la sécurité structurale du viaduc et ce jusqu’au terme des investigations complémentaires», explique Vincent Pellissier, chef du Service de la mobilité.

Une nouvelle analyse sera faite une fois les résultats de ces investigations connues, dans quelques semaines. La possibilité d’une fermeture complète du viaduc emprunté par 10 000 véhicules par jour n’est pas à exclure.

Il faut rappeler que le 24 juin le trafic avait déjà été interdit aux véhicules de plus de 40 tonnes sur un ouvrage qui permet à la route cantonale de passer à la fois au-dessus du Rhône mais aussi de plusieurs routes communales, de l’A9 et des voies CFF. 

par Vincent Fragnière