Réservé aux abonnés

Martigny: une mécène aussi discrète que généreuse

Une résidente fortunée a laissé plus de 20 millions à la commune de Martigny. Elle avait des relations privilégiées avec Léonard Gianadda. Il nous en dévoile quelques aspects.
10 juil. 2019, 05:30
Le 11 octobre 2011, Brigitte Mavromichalis et Léonard Gianadda inauguraient le Tepidarium de Martigny, remis en valeur grâce à la générosité de la mécène.

Plus de 20 millions de francs. C’est la somme impressionnante que vient de recevoir la commune de Martigny à titre de droits successoraux suite au décès, en 2015, d’une résidente octodurienne fortunée.

Très attachée à la région, elle avait des contacts privilégiés avec Léonard Gianadda. Ce dernier nous explique comment elle est arrivée à Martigny: «Au début des années 90, une dame habitant Genève faisait chaque année un don assez important &agr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois