Martigny: deux malfrats font main basse sur un butin "dérisoire"

Le Shop Agip de la Rue du Simplon a été victime d'un braquage tôt ce matin à Martigny. Deux individus capuchés et armés ont contraint une jeune employée à leur remettre l'argent de deux caisses. Avant de prendre la fuite à pied avec un butin dérisoire.
06 août 2015, 15:19
Le shop de la station Agip de la Rue du Simplon théâtre d'un braquage ce matin avant 6h30.

Deux individus masquant leur visage à l'aide de capuches ont braqué la station Agip de la rue du Simplon tôt ce matin à Martigny.

Au moment même où une jeune employée ouvrait le shop, les deux malfrats – dont l’un au moins avait uen arme de poing – l’ont forcée à leur remettre les fonds de caisse.

«Ils lui ont aussi intimé l’ordre de pouvoir accéder au coffre-fort. Mais celui-ci étant équipé d’un système spécial, ils ont dû très vite renoncer à l’ouvrir ou à l’emporter, avant de prendre la fuite à pied», précise Freddy Zermatten, le gérant de la station qui a été contraint de fermer son commerce durant toute la matinée. «D’abord pour permettre à la police scientifique de relever les empreintes; ensuite pour reconstituer les fonds de caisse et faire venir un remplaçant à l’employée agressée, même si celle-ci a très bien réagi et n’a, au final, pas trop été choquée.»

Tous comptes faits, Freddy Zermatten estime que le butin emporté par les deux braqueurs reste dérisoire. «Quelques centaines de francs. Le manque à gagner suite à la fermeture forcée de ma station durant toute la matinée sera probablement plus important.»

Arrivée rapidement sur les lieux, la Police a bien sûr immédiatement mis de gros moyens en œuvre pour traquer les deux malfrats. Certains témoins ont même vu une patrouille canine entrer en action. Sans résultat pour le moment. 

Les suspects que recherche la police correspondent au signalement suivant: deux hommes, 170-175 cm, corpulence mince, parlant Français, sans accent particulier, l'un des deux devrait porter une veste duvet blanche ainsi qu'un sac à dos.