Réservé aux abonnés

Nant de Drance: le chantier a repris après cinq jours d'arrêt dû aux intempéries

La sécurité des travailleurs n’étant pas garantie durant les intempéries, les travaux ont dû être interrompus durant cinq jours. Un arrêt qui coûtera plusieurs centaines de milliers de francs à Nant de Drance et à ses partenaires.

24 janv. 2018, 10:52
Toute la logistique du chantier Nant de Drance a été repensée suite à l'éboulement. Certains matériaux sont acheminés par le rail, les plus lourds par la route depuis la France.

Gentiment, le chantier Nant de Drance reprend son rythme normal. La fermeture de la route de la Forclaz à la suite de l’éboulement puis les précipitations massives de ces derniers jours ont forcé les responsables du chantier à interrompre les travaux durant près d’une semaine. «Notre souci premier était de savoir comment nous pouvions évacuer des blessés parmi les quelque 350 personnes à l’œuvre sur le chantier. Leur sécurité est une priorité», explique Gér...