Le FIFO réunit les cultures traditionnelles à Martigny

Le Festival International de Folklore d’Octodure a débuté mardi soir par un flamboyant spectacle d’ouverture au CERM. Onze ensemble se produiront jusqu’au 7 août.

03 août 2016, 17:53
L'Ensemble folklorique KTF Radha Sarisha, venu d'Indonésie, lors du spectacle d'ouverture du FIFO mardi soir au CERM.

Le FIFO, Festival International de Folklore d’Octodure, a débuté mardi par un spectacle d’ouverture coloré. Jusqu’au dimanche 7 août, onze ensembles prennent part au festival, venus du Portugal, de Bouriatie, du Chili, d’Indonésie, d’Ossétie du Nord, de Moldavie, du Pérou, de Pologne, de Tahiti, de Taïwan et de Suisse, avec les Zachéos de Sierre.

Se sentir de quelque part

Le FIFO permet des échanges culturels entre les divers groupes, comme le souligne Renaud Albasini, directeur artistique du festival. Pour lui, la culture traditionnelle est plus présente que jamais dans notre société. «La globalisation nous a rendu un énorme service, parce que les gens ont besoin de se sentir de quelque part. La culture traditionnelle, sous n’importe quelle forme, est une réponse identitaire.»

De nombreux événements proposés d’ici dimanche, à Martigny et dans la région. Voir le programme détaillé ici.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de jeudi.