Réservé aux abonnés

La leçon du professeur Gonnin

Le concepteur français a dévoilé hier les dessous des feux d'artifice.

31 juil. 2012, 00:01
data_art_984949.jpg

Vingt-deux minutes. C'est la durée, à la seconde près, des feux d'artifice qui illumineront le château de la Bâtiaz demain soir. Un spectacle classé numéro 2 en Suisse, derrière les Fêtes de Genève. Depuis plusieurs années, c'est une société française, Unic, qui assure le spectacle. "Nous sommes artificiers de père en fils depuis 1873", précise Patrick Gonnin, actuel PDG de la société, qui travaille avec ses trois fils, "au total, nous sommes une centaine d'artificiers diplômés."

De la mèche à l'ordinateur

A Martigny, ils sont sept à oeuvrer à la mise en place et au tir des feux. Le trav...