Réservé aux abonnés

Eboulement à Trient: la population apprend à vivre sans la route

La route qui relie le col de la Forclaz à Trient est fermée depuis un mois, jour pour jour. Après l'éboulement survenu le 13 janvier, la population de la vallée a donc dû revoir radicalement ses habitudes de mobilité. Reportage.

13 févr. 2018, 17:30
A la suite de l'éboulement du 13 janvier, le village de Trient n'est plus accessible par la route.

«Route barrée». Voilà un mois jour pour jour que le panneau qui interdit l’accès au col de la Forclaz trône là, à la sortie de Trient. Quelques centaines de mètres plus haut, les imposants blocs de roche qui se détachaient de la falaise au matin du 13 janvier obstruent toujours le passage. Alors qu'une opération de minage sera entreprise sur place vendredi, la population continue de prendre son mal en patience. Ces dernières semaines, ils ont été nombreux à devoir changer r...