Réservé aux abonnés

«Je ne lâcherai jamais»

Didier Tholot réaffirme sa détermination pour relancer le FC Sion au lendemain de la défaite concédée à Lugano. Sans se préoccuper des rumeurs qui annoncent son destin déjà scellé.

11 août 2016, 23:44 / Màj. le 12 août 2016 à 00:01
Illustration de l'entrainement du Fc Sion en ce 11 aout 2016. Suite à une série de défaite ( la troisième en quatre rencontres), la place de l'entraineur Didier Tholot  est des plus instable.

Didier Tholot dirige la séance d’entraînement du FC Sion au lendemain de la défaite concédée à Lugano. Il emmène ses joueurs sur les berges du Rhône pour une séance de décrassage. L’aération des organismes se double d’une mise au point plus musclée effectuée oralement dans une salle des sous-sols de la Porte d’Octodure. «J’ai transmis au groupe ce que j’avais à lui dire par rapport à nos performances», commente le technicien français sans percer le secret des paroles échangées entre quatre yeux et quatre murs silencieux. Il est le dernier à franchir la porte du centre d’entraînement du club à...