Ovronnaz: la femme emportée jeudi par une avalanche est décédée à l'hôpital

La femme emportée jeudi par une avalanche à Ovronnaz n'a pas survécu à ses blessures. Elle est décédée dans la soirée à l'hôpital de Sion. Il s'agit d'un Néerlandaise de 31 ans.

19 janv. 2018, 07:28
Le pronostic vital de la jeune femme était engagé lorsqu'elle a été héliportée à l'hôpital de Sion (illustration).

La skieuse néerlandaise de 31 ans qui avait été grièvement blessée dans l'avalanche d'Ovronnaz survenue ce jeudi en milieu de journée est décédée des suites de ses blessures dans la soirée à l'hôpital de Sion, indique la police cantonale valaisanne dans un communiqué.

Elle se trouvait avec un compatriote âgé de 27 ans sur le secteur hors-piste de Saille lorsque la coulée s'est déclenchée. Il était environ 12 h 30. Deux skieurs néerlandais ont quitté le domaine skiable de la région de "Saille". A une altitude de 1710 mètres, une avalanche s'est déclenchée sur une longueur de 200 mètres et une largeur de 20 mètres.

Un groupe de skieurs avait pu dégager les victimes à une altitude de 1630 mètres. Ils ont ensuite été transportés par un hélicoptère d'Air-Glaciers à l'hôpital de Sion. L'homme n'avait été que légèrement blessé.

Danger de degré 4

Le danger d'avalanche est de niveau 4 "fort" sur une échelle de 5 pour l'ensemble du territoire valaisan. Toutes les expositions au-dessus de 2000 mètres présentent un danger. Cela signifie que des avalanches peuvent se déclencher spontanément ou à distance lors du passage d'un skieur ou d'un randonneur. Ces conditions pourraient se détériorer en raison des précipitations attendues.

Il est fortement recommandé de ne pas quitter les pistes balisées des domaines skiables. Il est connu que les premiers jours suivants d'importantes chutes de neige sont les plus dangereux.