Réservé aux abonnés

La commune de Leytron perd dans l’affaire du Roundup

Le Tribunal fédéral a donné raison à l’ex-employé de la commune de Leytron. Il a été licencié à tort en 2015 par le Conseil communal. La collectivité locale va devoir lui payer plusieurs mois de salaire.
11 juil. 2019, 06:52
La commune reprochait à l'employé l'épandage de doses massives de désherbant. Mais la justice souligne que l'ordre a été donné par son supérieur qui lui n'a pas été licencié.  Image d'illustration

Le licenciement en 2015 d’un employé communal de Leytron était abusif. C’est le Tribunal fédéral (TF) qui le dit dans un jugement qui met un point final à l’affaire du Roundup. La commune de Leytron va devoir verser plusieurs mois de salaire à son ancien employé à titre de dédommagement.

A l’époque, l’employé s’était vu reprocher une utilisation abusive de ce désherbant. Il avait fait recours contre son licenciement et réclamait plus de 100 000...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois