Réservé aux abonnés

Les syndicats chrétiens montent au front

La faillite de l’entreprise GPi SA, anciennement Entreprise René Grand & Fils SA, fait réagir les Syndicats chrétiens du Valais (SCIV).

02 mars 2017, 23:35
/ Màj. le 03 mars 2017 à 00:01
Martigny le, 27 fév.2017 : Les syndicat chrétien VS devant l'entreprise Grand.©Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Par décision du 9 février 2017, prononcée par le Tribunal de Martigny et Saint-Maurice, la société GPi SA à Martigny a été déclarée en faillite et dissoute d’office. L’annonce de cette faillite a paru dans la «Feuille officielle suisse du commerce» (FOSC) du 15 février dernier. Depuis tout juste six mois, GPi SA est la nouvelle raison sociale de l’entreprise René Grand & Fils SA, dont l’administrateur unique demeure René Grand.

La facture de cette faillite est élevée, le montant total des poursuites dépassant les 4 millions de francs. En outre, avant le chômage hivernal, la société em...