Réservé aux abonnés

«Le retour au pays sera très difficile»

Accueillie à bras ouverts à Martigny par l'Eglise évangélique de réveil, la famille Boldyreva s'apprête à retourner, contre son gré, en Ukraine. Rencontre.

20 févr. 2009, 05:01

La décision est sans appel. Sa demande d'asile ayant été définitivement rejetée, la famille Boldyreva, arrivée en Suisse en janvier 2008, huit ans après avoir fui l'Ukraine (lire encadré), va devoir retourner dans son pays. La date du départ n'a pas encore été confirmée, mais elle est imminente.

Si elles ont accepté cette décision, Lilia, la maman, et Oksana, la fille aînée - qui assure la traduction - regrettent évidemment l'intransigeance des autorités suisses: «Nous avions l'espoir de refaire notre vie en Suisse. En quelques mois, les enfants ont eu le temps de se faire des amis, d'aller à l...