Réservé aux abonnés

Le non à Minder est un oui à Blocher

Les délégués de l'UDC ont suivi Christoph Blocher contre l'initiative sur les salaires abusifs. La reconnaissance du patriarche l'a emporté sur les sympathies pour Thomas Minder.

28 janv. 2013, 00:01
data_art_1346294.jpg

Quand ils ne s'ignoraient pas, Thomas Minder et Christoph Blocher se sont lancés quelques tendresses à fleurets plus ou moins mouchetés samedi à Balsthal lors de l'assemblée des délégués de l'UDC.

" Blocher n'est pas le parti! Il-n'est-pas-le-parti!" insiste Oskar Freysinger en haussant la voix au moment de plier bagage. Ce samedi après-midi, l'assemblée des délégués de l'Union démocratique du centre (UDC) vient de se terminer dans une salle de sport près de Balsthal (SO). Le candidat au Conseil d'Etat valaisan et vice-président de l'UDC suisse fait contre mauvaise fortune bon coeur: les délé...