Le groupe Debiopharm va investir dix millions dans son usine de Martigny et créer de nouveaux emplois

Le groupe Debiopharm a acquis une société spécialisée dans le diagnostic et créera des nouveaux emplois dans son usine martigneraine

29 août 2016, 15:28
/ Màj. le 30 août 2016 à 06:30
Le nouveau site de fabrication Debiopharm de Martigny, inauguré en automne 2015, accueillera bientôt de nouvelles activités industrielles.

Des investissements de l’ordre de 10 millions de francs, la préservation de postes de travail et la création d’une dizaine de nouveaux emplois. Telles seront les retombées directes, pour l’usine de Martigny, de l’acquisition, officialisée ce mardi 30 août, de la start-up québecoise GenePOC.

Avec cette acquisition, la société Debiopharm, spécialisée dans le développement des traitements anti-cancéreux et anti-infectieux, va développer ses activités dans le domaine du diagnostic. GenePOC a notamment conçu une plateforme unique de détection rapide des maladies infectieuses.

Annoncé en 2013 et confirmé l'automne passé, ce développement tombe à point nommé pour répondre aux besoins de diversification du site martignerain, avec l'aménagement de nouvelles lignes de production. Cela permettra de sauvegarder les emplois menacés par l'automatisation de la nouvelle usine et d'en créer de nouveaux.

Un article à lire dans nos éditions papier et numérique du mardi 30 août 2016.