Réservé aux abonnés

Le bel hommage à un sage...

Pour le dernier plénum présidé par François Gsponer, le Conseil général a approuvé à l'unanimité un budget 2013 plutôt bien équilibré.
06 août 2015, 15:24
data_art_1283576.jpg

C'est l'actuel président de la ville, Marc-Henri Favre, qui lui avait mis le pied à l'étrier et l'avait incité à "entrer en politique" , il y a 17 ans. En cette fin décembre, François Gsponer a décidé de tourner cette page publique après quatre législatures passées au Conseil général de Martigny, dont deux à la présidence du bureau.

Et à l'heure de tirer sa révérence, l'élu radical s'est prêté de bonne grâce à l'exercice de l'interview.

Pourquoi n'avoir pas sollicité un nouveau mandat?

La question ne s'est pas vraiment posée. En fait, je ne suis plus domicilié sur la commune de Martigny d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois