Réservé aux abonnés

La voilà, la réalité...

13 sept. 2014, 00:01
data_art_2590813.jpg

Soyons franc: si le HC Red Ice était mené de deux, voire de trois longueurs après un peu plus de cinq minutes de jeu, qui aurait osé crier au scandale? Peu de monde. Et ce n'est pas Reto Lory, mis à contribution à maintes reprises à peine la partie entamée, qui viendra nous contredire.

Malgré cette grosse pression et un rythme de jeu élevé imposé par les locaux, la défense valaisanne et son gardien tinrent bon. A ce moment de la partie du moins. A nombre de joueurs égaux, mais à deux reprises en infériorité numérique également. Et alors que l'on pensait que le premier but allait tomber en fa...