Réservé aux abonnés

La vie sympa du saint-bernard

Ce week-end, la Fondation Barry a ouvert ses portes au public.

25 oct. 2010, 05:03

Samedi matin, «Ivoire», majestueux saint-bernard nonchalant, a gratifié une assemblée fournie et autres paparazzis de la presse régionale d'une démonstration de mobility, plutôt... minimaliste. C'est en effet au ralenti et à contrecoeur que le gros bougre - préférant nettement les caresses des visiteurs à l'exercice physique imposé - a zigzagué lourdement entre les obstacles ou passé à travers tunnels et pneus, sous les rires d'un public conquis d'avance. «On n'utilise pas le chronomètre, ça ne vaut pas la peine avec un saint-bernard» plaisante Anja Ebener, responsable de la communication de l...